MENU
Écoute en direct
En ondes avec Gaston Cloutier, Jonathan Defoy
CE MATIN EN BEAUCE
MAMA PRAYED FOR - PATRICK MEGHAN
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles en Beauce
Actualités

19 septembre 2022

Une région mobilisée pour maintenir et accélérer la capacité d'innovation des entreprises en Chaudière-Appalaches

par Communiqué de presse

Crédit photo : Courtoisie

Les 12 et 13 septembre derniers, Chaudière-Appalaches Économique (CAÉ), accompagné de l’Innovateur en chef du Gouvernement du Québec, M. Luc Sirois, a convié plus de 80 représentants d’entreprises et partenaires de développement régional à échanger sur les défis et enjeux liés à l’innovation, afin de mieux propulser la région de la Chaudière-Appalaches vers l’avenir.

Dans un premier temps, une vingtaine d’entreprises provenant de partout dans la région et œuvrant dans divers secteurs d’activités sont venues témoigner de leur parcours et de leur réalité. Ces entreprises ont une culture de l’innovation bien ancrée au sein de leur organisation, mais elles vivent des embûches qui les freinent.

En effet, certaines ont débuté l’automatisation, la robotisation et développent continuellement et à différents niveaux, mais c’est sans contredit le manque de main-d’œuvre qui affecte leur capacité à innover et surtout, à suivre l’innovation. « Actuellement, les changements s’opèrent vite, l’innovation va à 50 km/h et nous comme entrepreneurs, on ne peut pas aller à plus de 30 km/h », de dire un des entrepreneurs présents, réagissant au dévoilement, au 31 août 2022, du taux de chômage le plus bas au Canada, soit à 1,6 % en Chaudière-Appalaches.

L’ensemble des entrepreneurs présents se sont entendus pour dire qu’ils ne craignent pas d’innover si toutes les conditions gagnantes sont en place pour le faire. Un autre grand constat est qu’il peut être parfois difficile pour un entrepreneur de savoir vers où se diriger s’il cherche du financement ou s’il veut être accompagné pour faire progresser ses idées. « Comment s’y retrouver, par où commencer ?

Avec la multitude d’organismes et de programmes qui nous entourent, tout ça peut être complexe », a affirmé M. Jean Laverdière de l’entreprise Genisys située dans la MRC de Beauce-Sartigan.

Dans un deuxième temps, les partenaires de l’écosystème, soit le réseau des centres de recherche, de l’éducation, du développement économique et des ministères, se sont rencontrés pour mettre en commun leurs expertises afin de cibler des actions collectives porteuses pour les entreprises de la région de la Chaudière-Appalaches. Des thèmes tels que la main-d’œuvre, la commercialisation, l’empreinte environnementale, la chaîne d’approvisionnement ainsi que la culture d’innovation ont entre autres fait partie des échanges.

Pour chacun de ces thèmes, les partenaires ont priorisé des solutions ou des intentions, telles que former, soutenir l’immigration, informer, réseauter, rayonner, promouvoir, mutualiser des ressources. Peut-on structurer des équipes régionales et ainsi partager des ressources humaines en innovation ? Peut-on développer des programmes de formation dédiés à des besoins spécifiques du marché du travail ? Tout autant de pistes enrichissantes qui permettront d’inspirer l’avenir.

Les partenaires réalisent à quel point il est essentiel de poursuivre les échanges et les collaborations afin de mieux accompagner les entreprises. « Cette activité n’est pas une fin en soi, mais bien une ouverture à explorer ensemble les possibilités. Des stratégies régionales devront maintenant se mettre en place. C’est un travail de concertation, de mobilisation et de communication qui nous attend et par l’Espace régional d’accélération et de croissance des entreprises (ERAC), notre rôle est de poursuivre en ce sens », indique M. Philippe Mailloux, directeur général de Chaudière-Appalaches Économique. C’est sans équivoque que tous les participants souhaitent agir de concert afin de propulser la région de Chaudière-Appalaches.

 

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?