MENU
Écoute en direct
 
LES MATIN COUNTRY
TREAT YOU BETTER - MENDES SHAWN
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles en Beauce
Actualités

17 juin 2021

Pas question de se faire imposer une convention en arbitrage pour les syndiqués d’Exceldor

par Olivier Turcotte

Crédit photo : Archives

Le premier ministre François Legault presse le syndicat d'accepter l'arbitrage pour dénouer le conflit de travail chez Exceldor. La direction de la coopérative a, quant à elle, accepté l'offre du ministre du Travail Jean Boulet.

François Legault a qualifié de «honte» l'euthanasie et le gaspillage des poulets qui ne peuvent être transportés à l'abattoir de St-Anselme dans Bellechasse. Jusqu'à maintenant un million de poulets ont été tués à la ferme, en raison du conflit de travail. Roxane Larouche, représentante nationale du syndicat des Travailleurs unis de l'alimentation et du commerce, les TUAC, a expliqué que si le syndicat refuse l’arbitrage, contrairement à l’employeur, c’est parce qu’il préfère un contrat de travail négocié plutôt qu’imposé par un arbitre.

Écoutez Roxane Larouche ici

Sur la question du gaspillage alimentaire, la représentante syndicale souligne que l’employeur n’a rien fait pour empêcher l’euthanasie de poulets.

Roxane Larouche ajoute que le syndicat va se présenter jeudi en conciliation avec dans un esprit d’ouverture et elle espère la même chose des patrons. Les syndiqués d’Exceldor sont sans contrat de travail depuis juillet 2020.

C’est le 9 mai 2021 que le syndicat s’est doté d’un mandat de grève. Le 23 mai, la partie patronale a déposé une offre finale, mettant fin aux discussions. Le syndicat a déclenché la grève par la suite.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?