MENU
Écoute en direct
 
PARLONS-NOUS
COCKTAIL PERE NOEL - C EST NOEL ON DANSE
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles en Beauce
Communautaire

15 octobre 2021

Une toute première salle sensorielle pour l'AIS Beauce-Sartigan.

par Communiqué de presse

Crédit photo : Courtoisie

Le député de Beauce-Sud, M. Samuel Poulin, était récemment de passage dans les locaux de l'Association pour l'Intégration Sociale Beauce-Sartigan à Saint-Georges afin d'inaugurer la toute première salle sensorielle de l'organisme. Un montant de 3000$ fut remis par le député de Beauce-Sud pour ce projet destiné à la clientèle présentant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) de la Beauce.

 

Cette toute première salle est un ajout majeur dans le cadre des activités et des interventions des professionnels de l'organisme alors que les bienfaits sont connus auprès des enfants comme des adultes.  La salle contient un éclairage spécialisé, un espace détente et différents modules de stimulations tels qu’un éclairage tamisé et une musique. On fait appel aux différents sens tels que l'ouïe, la vue, et le toucher.

L'AIS accueille annuellement des centaines de concitoyens. 

« J'ai décroché le téléphone et j'ai appelé l'AIS afin de connaître ses projets. Je me suis fait un devoir d’appuyer cette nouvelle salle afin d’assurer sa concrétisation. L’AIS fait la différence pour de nombreuses familles de Beauce-Sud et l’ajout de cette infrastructure est un outil incroyable tant pour les enfants que pour les adultes ».

-       Samuel Poulin, député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire au premier ministre, volet jeunesse.

« Cette nouveauté était essentielle pour plusieurs dizaines de nos membres. Nous offrons désormais des services à un aussi jeune âge que 18 mois. La plupart de nos membres autistes ont aussi un trouble de modulation sensorielle. Plusieurs de nos membres peuvent vivre des situations de crises alors autant pour nos petits que pour nos adultes, cette petite salle répond à leurs besoins. Nous sommes bien heureux de pouvoir offrir un tel équipement à nos membres. Nous étions bien contents du coup de fil de monsieur Poulin et de son enthousiasme envers notre projet.»

-       Emmanuel Rodrigue, directeur général de l’AIS.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?