MENU
Écoute en direct
 
 
CHU STALLEE - FORTIN SARAH
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles en Beauce
Faits divers - justice

8 septembre 2020

Deux des assaillants dans l’agression de la 127e Rue à Saint-Georges avaient des armes à feu prohibées

par Olivier Turcotte

Crédit photo : Archives

Les cinq individus arrêtés suite à l’agression armée survenue dans la nuit de dimanche à lundi à Saint-Georges ont comparu mardi au palais de justice de Saint-Joseph. Il s’agit de cinq hommes âgés entre 19 et 23 ans originaires de la région de Montréal.

Rappelons que les deux victimes sont des hommes dans la trentaine. Ils ont subi de graves blessures lors de cette attaque. Selon la Sûreté du Québec, leurs vies ne seraient plus menacées. L’un d’eux a même déjà obtenu son congé de l’hôpital.

Mohamed Abdel (23 ans de Montréal), Darnel Bamba (19 ans de Vaudreuil-Dorion), Mory Diallo (19 ans de Montréal), Josue Estel (20 ans de Montréal) et Shadi Hajj Hassan (19 ans de Pierrefonds) ont été formellement accusés mardi. Les cinq font face à des accusations d’introduction par effraction, de vol qualifié et de voies de fait.

La SQ mentionnait que quatre d’entre eux seraient accusés de tentative de meurtre avec arme prohibée. Cependant, seul Shadi Hajj Hassan fait face à cette accusation pour le moment. Pour sa part, Josue Estel fait aussi face à une accusation supplémentaire relativement à la possession d’une arme à feu prohibée. Tous restent détenus et comparaîtront à nouveau le 14 septembre.

Rappelons que selon des témoins qui résident dans ce secteur, des coups de feu avaient été entendus la nuit de l’agression.

La division des enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ a saisi le dossier.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?